5/5

1 avis des abonnés

Ne mets pas de glace sur un cur vide : roman

Livre

Besson, Patrick (1956-....). Auteur

Edité par Plon. Paris - 2016

Malakoff, 1989. Vincent Lagarde est un homme au physique ingrat et malade. Pourtant, il séduit les plus belles femmes. Lorsqu'il épouse Karima, une femme séduisante, riche, intelligente et indépendante, tout le monde cherche la faille. Electre 2016

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Accessible à certaine mélancolie | Besson, Patrick (1956-....). Auteur

Accessible à certaine mélancolie

Livre | Besson, Patrick (1956-....). Auteur | Albin Michel. Paris | 2000

Milan sait-il derrière quoi il court ? A quarante-quatre ans, ce journaliste spécialiste des points chauds de la planète, divorcé, remarié, va de femme en femme. Il y a Rose, la très jeune fille qu'il rejoint dans l'appartement vi...

Marilyn Monroe n'est pas morte | Besson, Patrick (1956-....)

Marilyn Monroe n'est pas morte

Livre | Besson, Patrick (1956-....) | Mille et une nuits. Paris | 2006

Après avoir croisé par hasard Marilyn Monroe dans un café au nord de la Californie en 1989, Patrick Besson part à sa recherche...

Belle-soeur : roman | Besson, Patrick (1956-....). Auteur

Belle-soeur : roman

Livre | Besson, Patrick (1956-....). Auteur | Corps 16. Paris | 2008

Gilles Verbier, journaliste, et son cadet Fabien, acteur de cinéma, se retrouvent chaque dimanche chez leur mère. Lorsque Fabien présente sa future épouse Annabelle à sa famille, Gilles en devient aussitôt obsédé.

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Ne Mets pas de glace sur un cœur vide, de BESSON 5/5

    Du Besson tout pur !! Remarquablement bien écrit. Un pur plaisir des mots, de la phrase parlée transite en écrit, et inversement. Si j'étais prof de lettres je saurais faire lire et goûter cette écriture à mes élèves. Besson d'ailleurs s'amuse lui-même à se critiquer en campant le héros en prof de lettres... le dédoublement est amusant, on prend vraiment du plaisir à lire.

    par Ch.L. Le 10 mars 2017 à 12:59