Détails des prochaines sessions

Aucune prochaine date

Retour sur le massacre de Wounded Knee, au cœur du Dakota du sud, où, le 29 décembre 1890, s'est écrite une des pages les plus sombres de l’Histoire américaine, le massacre par l’armée de 300 Sioux Lokota, femmes et enfants compris et de leur chef, Big Foot. Ce massacre signe, par-là même, la fin d’un monde, celui de l’empire sioux. Même si l’occupation du lieu en 1973 en a fait le lieu symbolique de la fierté et de l’identité retrouvées, le traumatisme de la tragédie de 1890 ne s’est pas effacé…  130 ans plus tard, dans une enquête totalement inédite, l’archéologue Laurent Olivier confronte les faits et apporte les preuves qui manquaient encore à l’établissement complet de la vérité.

Laurent Olivier est historien et archéologue, conservateur en chef du patrimoine au musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye. Il travaille sur l’héritage culturel des sociétés autochtones dominées par la conquête et la colonisation, comme celles des Celtes et des Gaulois. Auteur de nombreux ouvrages, il a reçu le prix Louis-Castex de l’Académie française pour César contre Vercingétorix (Belin, 2019)